© 2018 VincentAGNES

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest

Roadtrip en van : follow the Balkans

March 23, 2017

Mes amis et moi avons mis sur pied un projet que nous préparons depuis un petit moment : relier notre petit village jusqu'en Albanie en camion sur deux semaines.

C'est plus de 5000 km que nous avons parcourus à bord de ce petit camion jaune.

Nous l'avons trouvé sur un site de location en ligne. Équipé de deux couchages à l'arrière, d'une astucieuse petite tente qui se relève sur le toit, d'un frigo, un évier et d'une petite cuisinière. Tout ce qu'il nous fallait.

La douche et WC ? ne posez pas la question.

 

 

 

 

L'ÉPOPÉE

 

 

 

Phase 1 : Venise

Départ le samedi soir, totalement en retard sur le planning prévu. Camion chargé de vivres et de nos affaires, nous partions heureux Fayçal, Sébastien et moi pour notre premier stop : Venise.

Mais avant, une pause sieste s'imposait et nous avons pu fermer les yeux quelques heures sur une aire d'autoroute #autogrill

 

Le temps de se garer, de prendre le premier vaporetto (ces petits bus bateaux) et je découvrais avec grâce cette merveilleuse Venise. wow !

 

Ces dédales de rues, de bateaux, de canaux. Je m'imprégnais de l'ambiance et préparais soigneusement mon cadre dans le viseur de mon appareil photo avant de déclencher.

 

Nous restions la journée. Le temps de manger un bout sur le pouce et de se perdre en flânant dans les ruelles.

 

 

 

 

 

 

Phase 2 : Ljubljana - Capitale de la Slovénie

Après Venise, nous prenions la direction de la Slovénie. Une fois la frontière passée, nous faisions halte sur une aire d'autoroute (encore) le temps d'une nuit.

 

Le lendemain, découverte de cette discrète capitale. Ce n'est pas la destination la plus attrayante mais j'ai pu sortir quelques clichés intéressants, notamment du quartier des artistes que Sébastien nous conseillait.

 

 

Phase 3 : Croatie 

Un repas et un trajet sous la pluie battante, froide plus tard et nous étions déjà aux douanes croates. 

Bim premier contrôle (un camion jaune et trois jeunes... c'était sur).

Les formalités terminées et nous cherchions une aire d'autoroute (accro aux aires), manque de pot, la monnaie change et nous changions laborieusement quelques euros en kuna.

 

Le lendemain, nous visitions le magique parc de Plitvice... sous la pluie.

D'abord sceptiques sur la météo quand nous nous sommes avancés dans cet immense parc, nous nous sommes immédiatement rendus compte que la pluie et le brouillard allaient donner une touche de magie à la balade.

Pluie ou pas, je sortais mon appareil et commençais à shooter sans restrictions cette ambiance unique.

Je me souviendrais du froid aussi mais ça valait le coup !

 

 

Trempés et glacés, nous repartions vers notre camion pour nous réchauffer et trouver un camping où nous stationner pour la nuit, avoir des douches chaudes et de quoi brancher notre petit chauffage.

 

 

Une dure nuit ensuite, nous voulions nous rapprocher de l'aéroport de Zadar. 

Et oui ! Un quatrième participant et un habitant en plus dans ce petit camion.

 

Arrivant l'après midi, cela nous laissait la matinée de libre. Sébastien voulait tenter de pêcher un peu. Nous faisions donc un peu de hors piste à la recherche du bon spot.

 

 Avec une heure de retard et aucun poisson, nous récupérions Imad à l'aéroport, heureux (soulagé?) de nous voir arriver.

Et boum, nous traversions la Croatie vers le sud pour atteindre Dubrovnik (350km). SAUF que la région de Dubrovnik est coupée du reste de la Croatie par une enclave bosniaque et donc douane... et donc contrôle inévitable ahah.

 

Une fois Dubrovnik atteint et une bonne nuit de sommeil, c'était une ville mystique que nous découvrions : la perle de l'Adriatique. 

Pour information, beaucoup de scènes de Game of Thrones se déroulent là-bas.

Une cité fortifiée en bord de mer absolument sublime. 

 

Nous parcourions les remparts pour admirer cette ville dont je suis tombé amoureux (comme beaucoup).

 

Après une belle balade nocturne nous rejoignions un super camping pour y passer la nuit avant de partir vers la Bosnie.

 

 

 

Phase 4 : la Bosnie et Mostar

Après une entrée dans le pays sans encombre, nous avions vraiment l'impression que nous changions de pays.

Beaucoup moins d'infrastructures qu'en Croatie, une forte ethnie musulmane et de belles mosquées mêlées aux églises qui se fondaient parfaitement dans l'écrin montagneux des environs : la ville de Mostar.

 

Un superbe souvenir de dépaysement et un pont emblématique.

 

Phase 5 : le départ de deux protagonistes

La journée s'achevant, nous roulions jusqu'en Croatie pour visiter Split et un autre superbe parc national aux cascades d'eaux limpides.

 

 

Puis vint le temps du départ de Sébastien et Imad qui devaient rentrer  en avion (reprise du boulot le lendemain...).

Un petit pincement au coeur au moment de se quitter et nous repartions sur les routes croates.

 

 

Phase 6 : Monténégro 

Objectif du jour : relier Zadar en Croatie à Budva au Monténégro (460km).

Arrivés de nuit, nous nous arrêtions rapidement pour que je puisse prendre la belle ambiance de clair de lune sur la baie de Kotor.

 

 

Une nuit dans un camping misérable après, nous profitions de cette station balnéaire ensoleillée avec 25 degrés puis nous montions à Kotor à quelques kilomètres de là.

 

 

"Fayçal me proposait de faire un détour... Aller en Albanie."

 

 

 

 

Phase 7 : Le bonus - l'Albanie

Direction Shkoder et son lac.

Nouvelle culture, nouvelle monnaie, nouvelles inspirations.

 

 

Une belle journée de balade et nous rendions compte que chaque chose que nous verrions à partir de ce moment serait sur le chemin du retour. Nous entamions notre remontée vers la France.

 

Phase 8 : la Bosnie et Sarajevo

Un rapide stop pour visiter Podgorica, la capitale du Montenegro qui était sur la route et c'était avec un mélange de rire et de peur que nous arpentions les "routes" qui menaient à Sarajevo en Bosnie. Peu ou pas de goudron, pas de rambardes de sécurité et des heures de routes sur ces petits chemins sinueux qui menaient en Bosnie. Et au milieu, la douane, perdue au milieu des montagnes et un superbe contrôle qui nous a fait perdre 20mn.

 

Exténués, nous trouvions un camping en bordure de ville pour nous reposer.

Lendemain : petit déjeuner en ville et découverte de cet endroit emblématique où l'archiduc François-Ferdinand a été tué et qui déclancha la première guerre mondiale (cf. livre d'histoire ^^).

 

Sarajevo et ses habitants ont bien morflés par la suite et c'est au détour d'une exposition photo à la galerie 11/07/95 que nous découvrions, non sans une certaine émotion, l'horreur qu'à connue Sarajevo dans ses rues, il n'y a pas si longtemps.

La ville a été assiégée pour les serbes et certains impacts de balles sont toujours présents.

 

Même dans les rues pèse encore la tristesse du passé, les jeunes bosniaques ont le sourire aux lèvres et c'est une population mêlant l'Islam et la Chrétienté qui vivent en symbiose.

 

 

 

Un bon repas plus tard, nous partions pour la Slovénie.

 

 

Phase 9 : la Slovénie et Bled 

Une route interminable plus tard et nous nous réveillons dans le charmant village de Bled au bord de son lac aux reflets chaleureux des forêts automnales.

Son lac et sa petite île qui fait tout son charme.

 

 

 

Une escale reposante et tellement ressourçante.

 

Le voyage touchait à sa fin... 

 

Phase 10 : bye bye 

Nous repartions en direction de l'Italie et son petit détour par Vérone.

Une petite main sur le sein de Juliette et c'était le trajet final.

Deux semaines de routes intenses, de paysages variés et des souvenirs plein la tête.

 

 

 

 

 

Merci les gars <3

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

January 11, 2019